Tous les outils

Médicaments, grossesse ANSM

brochure d'information sur les médicaments et la grossesse, ANSM, 5p

brochure

26 mai 2020

Ressources pour le professionnel

En consultation

Outils d'aide à la prescription
Antibiotiques : Antibioclic
Automédication et grossesse : Le Crat
Iatrogénie et sujet âgé : Outil STOPPSTART
Revue mensuelle, indépendante, délivrant des informations sur les médicaments : Revue Prescrire
Outil d'aide à la prescription indépendant et gratuit : Prescrisur

Repères

Antibiotiques
Pour que les antibiotiques restent efficaces, c’est-à-dire pour limiter l’apparition de bactéries résistantes, quelques principes d’utilisation sont de mise : la bonne molécule, à la bonne dose, et pour la bonne durée. Des tests de diagnostic rapides existent parfois, permettant d'éviter des traitements antibiotiques inutiles. Sans oublier l’hygiène des mains ! [1] [2]

AINS (Anti inflammatoires non stéroïdiens)
Certains AINS sont disponibles sans ordonnance. Ils ne sont cependant pas sans risque et peuvent avoir des effets secondaires. Il est important de respecter les indications, contre-indications et restrictions d’usage. [3] [4]

Automédication et grossesse
Les médicaments, même vendus sans ordonnance, peuvent présenter un risque pour le bébé. Il est préférable de demander l’avis d’un professionnel de santé.

Iatrogénie et sujet âgé
Chacun est potentiellement concerné par la iatrogénie médicamenteuse. Mais ce risque augmente chez le sujet âgé, notamment chez les personnes consommant plusieurs médicaments. [5] L’outil STOPP/STAR est un outil validé permettant de réviser les ordonnances des patients afin de limiter le risque de iatrogénie. [6]

Adhésion thérapeutique 
L'adhésions thérapeutique dépend de facteurs relatifs aux contraintes de la maladie, au type de traitement, au système de santé, à des facteurs socioéconomiques (éducation, emploi, entourage, …), et au patient.

Moins de 50% des patients hypertendus adhèrent correctement à leur traitement deux ans après le diagnostic d'hypertension. Les professionnels de santé surestiment parfois l’adhésion thérapeutique. L'« effet brosse à dent » : les patients ont une meilleure adhésion au traitement avant la consultation (comme ils se brossent mieux les dents quelques jours avant d'aller chez le dentiste) [7]

L’adhésion thérapeutique est corrélée au rapport avec le soignant et à la relation patient-soignant, à la perception de la maladie, à l’information sur la maladie, à la confiance en le traitement et à la qualité des relations interprofessionnelles [8], [9]. Elle doit être abordée dans sa complexité.

Sources

[1] Santé Publique France, Résistance aux antibiotiques
[2] AMELI, Antibiotiques et antiviraux
[3] AMELI, Bien utiliser les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)
[4] AMELI, Bien utiliser les médicaments contre la douleur ou antalgiques
[5] AMELI, La iatrogénie médicamenteuse
[6] Outil STOPP/START
[7] Rev Med Suisse 2013; volume 9. 1032-1036, Adhésion thérapeutique du patient chronique : des concepts à la prise en charge ambulatoire, Marie Paule Schneider
[8] RevMed Suisse, 2004, vol 0. 24086 Promouvoir l'adhésion au traitement du patient dans le cadre d'une collaboration entre pharmaciens et médecins, V. Santschi
[9] AMELI, Bilan Partagé de Médication